Partager
24 septembre

La Maison de retraite du Petit-Saconnex célèbre ses 170 ans d’existence


La Maison de retraite du Petit-Saconnex (MRPS) a officiellement célébré son 170e anniversaire au cours d’une cérémonie le 17 septembre dernier, en présence du conseiller d’État Mauro Poggia, en charge du département de la sécurité, de l'emploi et de la santé, ainsi que du président du Grand Conseil, Jean-Marie Voumard. La «Maison d’Asile pour les Vieillards» est officiellement inscrite dans une loi en date du 27 juin 1849, à l’initiative du conseiller d’État James Fazy.

La cérémonie du 170e a également été l'occasion d'inaugurer le bâtiment Les Azalées, entièrement rénové, qui accueille désormais 80 résidents en EMS.


Sous l’impulsion décisive de James Fazy
Mme Floriane Ermacora, présidente de la Commission administrative, a souligné la dimension historique de la loi de 1849 qui reposait entièrement sur la volonté du conseiller d’État James Fazy, déterminé à offrir au canton un établissement digne et accueillant. Le lieu, alors désigné comme «la petite campagne du Baron de Grenus» et situé sur la commune du Petit-Saconnex, abrite aujourd’hui encore un cadre de verdure exceptionnel. «La Maison d’Asile pour les Vieillards était une idée révolutionnaire pour l’époque, digne de l’homme d’État visionnaire qu’était James Fazy», a rappelé la présidente. «Il avait formulé l’idée tout aussi novatrice d’un financement individualisé par la création d’une Société d’Assistance Mutuelle qui devait permettre à tout citoyen genevois, par de modestes contributions, d’assurer la sécurité de ses vieux jours. L’inspiration de 1849 reste stimulante 170 ans plus tard!»


Inauguration du bâtiment Les Azalées
Le directeur général de l’actuelle Maison de retraite du Petit-Saconnex (ce nom sera adopté par décret en 1935) s'est félicité de l’aboutissement des travaux de rénovation du bâtiment Les Azalées, inauguré par la même occasion. «Ce ne sont pas moins de 80 résidents EMS qui bénéficieront d’un équipement et d’un confort répondant aux critères les plus élevés. Qu’il s’agisse de la qualité des soins ou de la sécurité, les quatre nouvelles unités de vingt lits chacune permettent aussi d’offrir de bonnes conditions de travail à nos collaboratrices et collaborateurs. Chaque unité dispose d’un salon, d’une salle à manger et d’une salle d’animation avec vue sur le parc. Les chambres sont toutes individuelles et ont été aménagées avec beaucoup d’attention. Nous disposons en outre, en dehors de l’EMS, des résidences privatives Trembley et Colladon.»
La journée portes ouvertes organisée le dimanche 15 septembre a offert l'opportunité aux futurs résidents et à leurs proches de découvrir tous les lieux de vie de la MRPS, dont le restaurant Colladon Parc (www.colladonparc.ch), qui a été entièrement rénové en 2018. Son concept «bistronomique» élaboré par son chef Christophe Hubert enchante la clientèle, tant interne qu’externe à l’établissement.


De nouveaux projets pour répondre aux besoins
La Maison de retraite du Petit-Saconnex, qui répond aux plus hautes exigences en matière de soins avec le Label Sonate (www.sonate.ch) inaugurera en 2020 une nouvelle unité d’accueil temporaire de répit (UATR) destinée aux seniors. Les séjours en UATR permettent aux personnes âgées de bénéficier d’un accompagnement médico-social et de soulager, temporairement, les proches aidants. Elles sont destinées à des personnes en âge AVS pour un séjour de courte durée (5 à 45 jours par année)
Une unité spécialisée de psycho-gériatrie pour la prise en charge de personnes atteintes de troubles cognitifs plus ou moins sévères sera également ouverte fin 2020. D’autres projets d’infrastructures, dont un immeuble avec encadrement pour personnes âgées (EPA), démontrent l’esprit d’innovation et d’adaptation de la MRPS aux besoins actuels et futurs en matière d’hébergement et de soins dans le contexte du vieillissement de la population.


Pour tout complément d’information :
Maison de Retraite du Petit-Saconnex, Philippe Cassegrain, directeur général, philippe.cassegrain@mrps.ch.

A propos de La Maison de retraite du Petit-Saconnex :
Le premier bâtiment de l’actuelle Maison de retraite du Petit-Saconnex remonte à 1965. Institution de droit public, elle comprend aujourd’hui un établissement médico-social (EMS) avec chambres individuelles, et deux résidences privatives, dénommées Colladon et Trembley, allant du studio à l’appartement de 3 pièces, pouvant accueillir jusqu’à 240 résidents. Le nombre de collaboratrices et collaborateurs est d’environ 300.
www.mrps.ch

(Communiqué de presse MRPS)