Partager
6 avril 2021

La vie en EMS au temps du coronavirus - Résidence Les Pervenches


Fermeture, isolement, décès… Depuis une année, les EMS font régulièrement les gros titres. Sans nuance. Depuis une année pourtant, en coulisses, les EMS font preuve de créativité, d’esprit d’initiative et de dynamisme pour mettre en place des actions, activités et mesures destinées à maintenir la vie sociale et adoucir le quotidien des résidant.e.s – et des équipes professionnelles ! Ainsi à la Résidence Les Pervenches.

À l’heure des moyens de communication numériques tels que les courriels, SMS et autres WhatsApp, le plaisir de recevoir des cartes postales et des lettres avec un timbre collé et une adresse joliment calligraphiée semble être un lointain souvenir. Durant la pandémie, diverses initiatives ont cependant redonné vie à cette correspondance d’un autre temps.

Épargnée durant la première vague du printemps 2020, la Résidence Les Pervenches, à Carouge, a été frappée de plein fouet à l’automne par le coronavirus. Afin de maintenir le lien avec les résidant·e·s confinés dans leur chambre, le personnel a commencé à leur écrire des messages de soutien et de bon rétablissement. Puis les initiatives se sont naturellement enchaînées sans avoir été réellement préméditées. D’abord, la résidence a participé au projet social de l’entreprise de voyages Expédia, dont les collaborateur·trice·s ont adressé des cartes de vœux aux résidant·e·s, signées de leur prénom et accompagnées de gâteaux et friandises. « Les résidantes et résidants ont été très touchés qu’on pense ainsi à eux ; l’année avait été très difficile », explique Estelle Floret, responsable du service animation de la résidence. Les élèves d’une classe de primaire ont réalisé des dessins avec un petit mot sur chacun et qui ont été remis résidant·e·s. Pour les fêtes, des familles du quartier ont spontanément envoyé des lettres, dans lesquelles les enfants ont glissé des dessins et des bricolages. Ces familles ont aussi déposé des chocolats et des cadeaux à l’entrée de la résidence. « Nous avons ainsi eu une dizaine de témoignages et de messages d’affection et de solidarité. Certains ont d’ailleurs donné lieu à des échanges de lettres », explique encore Estelle Floret. Comme ce résidant de 91 ans qui a écrit en retour à un jeune bambin, lui racontant un peu de sa vie et joignant à sa missive une photo de lui alors qu’il avait 21 ans…  Ou encore ces trois pensionnaires qui ont correspondu avec deux enfants de 8 et 10 ans qui voulaient tout savoir de leur enfance et comprendre comment se déroule la vie en EMS… « Ce projet a beaucoup évolué au fil des semaines et des mois et nous a aussi obligés à être créatifs pour faire vivre ces interactions avec l’extérieur », conclut l’animatrice. 

Site internet de la Résidence Les Pervenches 

A lire également dans le fil des actualités, les projets de

La Résidence Mandement
L'EMS Les Mouilles