Partager
11 décembre 2018

"Quel habitat demain?"


Les chiffres démographiques sont connus. Les bascules individuelles, sociales et familiales de la société un peu moins. Et l’habitat adapté aux besoins de quatre générations encore moins. Pistes de réflexion pour les architectes.

L’habitat ordinaire est formé par l’association des espaces du domicile, du quartier et de la ville. Il est tour à tour lieu de la vie intime et privée, lieu du voisinage et des liens de proximité, lieu de la vie collective, sociale et publique. En tous ses lieux, il est légalement tenu à assurer l’accessibilité à ses usagers, quels que soient leur âge et leurs ressources physiques, cognitives et matérielles...

Lire la suite de l'article de Cyrus Mechkat, architecte à Genève, sur le site de la revue électronique reiso.org