Partager
13 novembre 2019

Vieillir en bonne santé: les inégalités se creusent


Depuis des décennies, l’espérance de vie des Suisses ne cesse d’augmenter. Mais ces années supplémentaires sont-elles passées en bonne santé ou au contraire ne font-elles que prolonger les maux d’une population vieillissante?

Pour répondre à cette question, des chercheurs de l’Université de Genève (UNIGE), dans le cadre du Pôle de recherche national LIVES (PRN Lives), ont compilé les données de la Cohorte nationale suisse (SNC) avec celles des Enquêtes suisses sur la santé entre les années 1990 et 2015. Leurs résultats, publiés dans la revue International Journal of Public Health, démontrent que bien que tous les Suisses voient leur espérance de vie s’allonger, les personnes n’ayant qu’une formation obligatoire vivent toujours plus longtemps en mauvaise santé.

Lire le communiqué